jeudi 27 janvier 2011

Lucien Bouchard, le sauveur de l'industrie du gaz de schiste ?

Lucien Bouchard: un séparatiste embarrassant pour les séparatistes
Par leur contrôle de l'opinion, les séparatistes et les gauchistes ont forcé le gouvernement Charest à faire un retrait tactique dans le dossier des gaz de schiste. C'est ainsi que le gouvernement libéral a critiqué l'industrie gazière, bien que notre premier ministre n'ait pas réellement l'intention de céder aux critiques véhiculées sans cesse dans les médias gauchistes.

Honte aux séparatistes qui ne cherchent qu'à freiner le développement économique de notre province ! Au nom du prétendu réchauffement climatique, les écolo-gauchistes se permettent les pires sottises. Hier, c'était la centrale du Suroît à laquelle ils s'opposaient et maintenant ce sont les gaz de schiste. Leur combat est aussi ridicule que vain: pourquoi les écolo-gauchiste s'attaquent-ils à ces projets alors qu'ils mettent, comme nous tous, de l'essence dans leur voiture ? Les médias gauchistes jouent le jeux des écolo-gauchistes en colportant sans cesse cette fiction que sont les prétendus changements climatiques.

Cependant, le gouvernement Charest a eu une idée brillante pour les embêter: nommer leur ancien chef, Lucien Bouchard, à la tête de l'industrie gazière. Les séparatistes ne savent pas comment réagir au fait qu'un séparatiste soit pour le développement économique du Québec ! C'est l'une des très très rares occasions où cela s'est produit.

Cette nomination a une grande importance et montre le savoir-faire politique de Jean Charest. Notre premier ministre a constaté que la masse ignare des Québécois qui suit aveuglément les médias gauchistes et les politiciens séparatistes est opposée à l'exploitation des gaz de schiste. C'est pour cela que Lucien Bouchard a été choisi : il sait se faire écouter par la plèbe québécoise.

Je n'aime pas Lucien Bouchard, parce qu'il est un séparatiste et qu'il veut détruire mon pays. Mais, il faut tout de même préciser que cet homme a été autrefois un conservateur. Il est malgré tout encore un peu influencé par cette idéologie, étant moins gauchiste que les autres séparatistes. D'ailleurs, il est probablement un des seuls adeptes de cette pseudo-idéologie à reconnaître que les Québécois sont paresseux. C'est d'ailleurs son frère, le gauchiste et multiculturaliste Gérard Bouchard, qui l'a converti au séparatisme. Aussi, bien que ce soit très rare chez les séparatistes, Lucien Bouchard est un fervent catholique, ce que je salue.

Néanmoins, la méfiance est de mise avec cet homme. Il s'agit d'une bonne nomination pour embêter les séparatistes, mais il serait prudent de ne pas lui laisser la possibilité de prendre trop d'initiatives. N'oublions pas que cet homme a failli détruire le Canada.

1 commentaire:

  1. Ce n'est pas Charest qui a nommé Bouchard mais bien le lobbye du gaz. Cependant, vous dites ce que tout le monde pense, Charest et le grand patronat marchent main dans la main et c'est pour cette raison que personne n'a confiance dans le projet.

    RépondreEffacer